Course Croisière EDHEC 2017. Toujours aussi jeune


Pour sa 49e édition, la Course Croisière EDHEC accueillera près de 180 équipages du 31 mars au 8 avril 2017 au port duCrouesty à Arzon dans la baie de Quiberon.

La Cours Croisière EDHEC est le premier événement sportif étudiant d’Europe. Pour sa 49e édition, cette régate accueillera près de 180 équipages internationaux pour une régate mêlant sportifs de haut niveau et amateurs de voile.

Chaque année, des étudiants de 23 nationalités différentes s’affrontent sur le Trophée Mer, coeur névralgique de la Course Croisière EDHEC. Depuis 49 ans, des skippers de grande renommée parrainent l’événement. Parmi eux, François Gabart, qui a remporté la 7e édition du Vendée Globe et Philippe Croizon, qui est le premier amputé des 4 membres à avoir traversé la Manche à la nage. Vainqueur à deux reprises de la Solitaire du Figaro, Armel Le Cléac’h a lui-même remporté la 32e édition de la Course Croisière EDHEC. Outre le challenge sportif, la démocratisation de la voile est l’un des engagements forts de l’événement. Depuis cinq ans en collaboration avec la Mission Handicap de Sopra Steria, la Course Croisière EDHEC offre l’opportunité à une dizaine d’équipages handi-valides de prendre part à la régate. Cette année, cet engagement s’étend à de nouveaux horizons avec la réitération du « PeaceBoat Project ». Ce dernier a pour vocation de réunir sur un même bateau des étudiants issus de deux pays en conflit dont un équipage israélo-palestinien, déjà prêt à mettre les voiles vers Arzon.

A lire en complément :
Vendée Globe. C’est chaud devant

Une régate reconnue par la FFV

Depuis 1978, cette compétition considérée comme la plus grande régate étudiante sur habitable au monde est inscrite au calendrier amateur de la Fédération Française de voile. Cette dernière évolue sur deux ronds de navigation : un rond HN et un rond monotype dans lequel on retrouve les J80, les Longtze, les Grand Surprise et pour la première fois cette année, les J-70. Ces deux types de bateaux s’affrontent lors d’un parcours côtier et un parcours tactique. La semaine de compétition débute par une manche d’entraînement, s’ensuivent deux à trois manches par jour selon la météo. A l’issue de la régate, la finale de Grade 3 classe les bateaux de manière équitable grâce aux coefficients de jauge. Par ailleurs, les Osiris Habitables ont l’opportunité, le mardi soir, de découvrir un Port Escale en longeant les côtes bretonnes.

A lire également :
Pierre Rhimbault, skipper Bretagne – CMB Espoir 2017 !

mattis Phasellus Praesent at accumsan ut dapibus libero. vulputate,