De belles bagarres Au Large de saint Tropez

voiliers au large de saint tropez course au large

Le départ fut un peu retardé ce samedi 18 mars 2017 pour les vingt-sept équipages en lice. Face au mistral, il a fallu attendre l’accalmie en fin de la journée pour permettre au comité de course dirigé par Georges Korhel de lancer la course devant Saint-Tropez dès 18h30 pour les équipages et duos suivi des solitaires.

Les concurrents sont ainsi parti sur les chapeaux de roues ou plutôt « aux taquets » vers la Corse pour les doubles et les solitaires et en route pour le sud de la Sardaigne pour les  équipages. L’homogénéité des voiliers en lice met davantage en valeur la compétition entre les concurrents qui se livrent une belle bataille en mer pour prendre la tête de leur groupe. La première nuit fut mouvementée et très peu reposante pour les concurrents qui devaient faire face à une houle importante et un vent trop affaibli. Malgré quelques « mal au cœur » qui ont gêné les manœuvres, « le moral à bord des voiliers demeurait au beau fixe » affirmait le directeur de course. Pour des raisons sans gravité, trois bateaux, Ar Wech All (en double), Boulinou et Expresso 2 (en solo) ont abandonné et sont rentrés à bon port. Les stratégies pour aller chercher le vent à l’ouest sur la route vers la Corse n’ont pas été payantes notamment pour le jeune figariste Pierre Quiroga sur JB, pour Daniel Dupont sur le JPK10.10 Art Immobilier construction 1 en solo, ou encore pour les équipes en double les voiliers Jubilations avec Arnaud Vuillemin, Give me five avec Adrien Follin qui ont perdu quelques places et qui desormais tentent tout pour regagner du terrain.

Pour la seconde journée, le 19 mars et la nuit qui a suivi, les concurrents ont enfin pu retrouver du vent et la course fut relancée de plus belle. Du côté des solitaires, l’A35 Coco de Frédéric Ponsenard et  le JPK Télémaque avec Eric Merlier prennent la tête de leur groupe.

Du côté des équipes en doubles, Geroul avec Gérard Montagny et Georges Martinez devance ses adversaires suivi de près par les voiliers Ansha et Asta la Vista.

Dans le groupe des équipages, la lutte est acharnée pour la première place ! Après avoir mené la course depuis le départ, le voilier Peips, se retrouve au milieu de la flotte au matin du 20 mars. Au large d’Algero en Sardaigne, les deux X412 Patitifa et Xantus étaient au coude à coude pour la place de leader.

Mais pour l’heure, rien n’est encore joué pour toutes les catégories qui restent encore groupés et le suspens reste entier….

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Au Large de Saint-Tropez : arrivées des solos et duos - Regatta Spirit

Laisser un commentaire