Horta Les sables: Mis en train express

Cap au nord. Toute la flotte s’est engagée comme un seul homme dans le contournement de l’anticyclone par l’ouest. Seuls quelques petits décalages font aujourd’hui la différence, favorisant dans les classements les solitaires positionnés les plus à l’est.

Les classements étant établis en distance au but, les solitaires positionnés les plus à l’est se retrouvent logiquement les plus proches de l’orthodromie, la route directe qui sert de référence. Ce n’est donc pas une surprise de voir Germain Kerlévéo (Technique Voiles) pointer en tête de la flotte des bateaux de série, même si Tanguy Bouroullec (Kerhis CERFrance), Jonas Gerkens (Volvo), Valentin Gauthier (Shaman) et Tom Dolan (Offshoresailing.fr) mènent le peloton sur la route du nord.

Germain Kervéléo mène les bateaux de série

De même en proto, l’écart entre Ian Lipinski (Griffon.fr) et Alberto Bona (Promostudi La Spezia) est en réalité d’une quinzaine de milles.

Conformément aux prévisions, le vent a légèrement molli et commencé de basculer progressivement vers l’est. Ces conditions particulièrement favorables aux étraves généreuses ont permis, en proto comme en série, à leurs skippers de créer des écarts non négligeables dès la première nuit. Marine André (Mini Explorer), huitième, pointe en réalité à une dizaine de milles de la tête des bateaux de série, mais bénéficie, elle aussi, de son positionnement plus lofé que le reste de la flotte. Le vent devrait continuer d’adonner, offrant des conditions un peu plus favorables aux bateaux d’ancienne génération.

source: PF Bonneau pour SAS2016