Au Large de Saint-Tropez : arrivées des solos et duos

Au Large Saint Tropez, les premiers skippers sont arrivés. Les solos sont tous arrivés quand un duo est encore en course ainsi que les équipages pour lesquels rien est joué.

Franck Paillet sur HOKUA en tête des solos Partis le 18 mars 2017 vers 18h30, les concurrents en solitaires de la course Au Large de Saint-Tropez sont tous rentrés au port avec en tête Pierre Quiroga sur le Figaro JB qui a franchi la ligne devant la Société Nautique de Saint-Tropez le 22 mars à 20h05 bouclant ainsi le parcours de 400 milles nautiques (Saint-Tropez tour de corse par le sud et retour) en 4 jours 1 heure et 25 minutes. Le second voilier temps réel, l’A35 COCO avec Frédéric Ponsenard est arrivé lentement dans une dernière ligne droite de « pétole » à 23h01 suivi des voiliers TELEMAQUE avec Eric Merlier à 00h08 et HOKUA avec Franck Paillet à 00h23. Jeudi 23 mars, à 4h01, ce fut au tour du voilier ART IMMOBILIER CONSTRUCTION 2 avec Olivier Leroux de franchir la ligne devant WALILI avec Richard Delpeut à 06h09, JOOPE avec Olivier Romand à 6h46, EPSILON avec Laurent Favreau à 7h31. Au classement provisoire, Franck Paillet sur HOKUA prend la tête en temps compensé devant Eric Merlier sur TELEMAQUE et Frédéric Ponsenard sur COCO.

Pour les duos, domination de GEROUL avec Georges Martinez et Roland Montagny Ayant effectué un parcours réduit par rapport à celui prévu de 600 milles nautiques, les équipes en doubles sont arrivés peu après les solos avec un vent plus soutenu le 23 mars 2017 ; en premier GIVE ME FIVE avec Adrien Follin et Gilles Debard à 07h39 devant ANSHA Joackim Larsson et Matteo Carli Roy à 9h16. Arrivé à 10h09, le voilier GEROUL avec Georges Martinez et Roland Montagny se classe provisoirement premier en compensé devant GIVE ME FIVE et ANSHA. Avec les quatre abandons chez les duos, il reste l’équipe de MARCHER SUR L’EAU qui devrait franchir la ligne d’arrivée le 24 mars.

Les équipages de Patitifa et Xantus créent le suspens Dans le groupe des équipages, la lutte est toujours acharnée pour la première place entre les deux X412, PATITIFA de Pierre Ortolan et XANTUS de Bastien de Brouwer. Face au climat variable avec beaucoup de petit temps en première partie, le comité de course a décidé de réduire le parcours d’environ deux cent mille nautiques. Avec des conditions de vent plus musclées, la dernière ligne droite entre la Corse et la Sardaigne sera décisive. En troisième position, l’équipage du voilier OBSESSION de Christophe Magnin ne lâche rien ! Tout comme les voiliers FEELING GOOD, PEIPS et L’INSOLITE ne perdent pas de tempsEt comme on le sait en course, tant que la ligne n’est pas franchie tout peut encore se jouer… A suivre avant la remise des prix fixée à dimanche 26 mars à 16h !

Be the first to comment

Laisser un commentaire