Lorient Bretagne Sud Mini, une course de haut niveau

Ian Lipinski/ Sébastien Picault 865 Griffon.fr Vainqueur Proto
Ian Lipinski/ Sébastien Picault 865 Griffon.fr Vainqueur Proto

Pour la première course de la saison en Atlantique, les équipages de la Lorient Bretagne Sud Mini ont joués avec la météo et les nerfs.

les ministes ont participé à une très belle course. les équipages ont navigué en flottille pendant tout le parcours. Le vent instable aura été le juge de paix pour les skippers. ce type de conditions joue avec les nerfs. Il faut rester concentré jusqu’au bout.

On reprend les mêmes en proto

Il fallait des vainqueurs à cette foire d’empoigne et l’expérience a parlé : Ian Lipinski secondé par Sébastien Picault s’impose en proto. Je commence à très bien connaître mon bateau, explique Ian Lipinski qui avait déjà dominé la saison 2016… mais on a été dessus tout le temps renchérit Sébastien. Ils ne diront rien de leur arme magique une voile : un genaker sûrement, qui pourrait entrer dans la légende, celle qu’on se raconte le soir autour du feu sans que personne ne soit vraiment sûr qu’elle ait existé ; ou celle de la course au large tant le 865 Griffon.fr domine ses concurrents.

Pourtant les suivants n’auront pas démérité. Associé à Erwan Le Méné, “sérieux” client pour la Mini-Transat, Frédéric Denis, ancien vainqueur de la dite Transat, ne manque pas d’expérience. Auteurs d’une superbe départ, les 2 compères n’ont rien pu faire face à leur adversaire et termine sur la deuxième marche du podium. Vincent Busnel disputait avec Laurent Mermod sa première course sur son 621 un plan Finot particulièrement adapté à ce petit temps. Heureux de cette performance, Vincent espère surtout pouvoir poursuivre sa saison et participer à la Mini-Transat ; J’espère que cette belle performance va m’ouvrir quelques portes. ; Comme beaucoup de concurrents Vincent cherche des partenaires pour l’accompagner sur la suite de son aventure.

Les pogos devant en série

Coté Série la bataille a été rude. Les bateaux sont identiques et comme en Figaro, la monotypie récompense ou sanctionne chacune des actions de navigation. Dans cette catégorie, le classement a évolué tout au long des 100 milles et les pogos 3 (derniers nés des bateaux de série) trustent le podium.

Erwan Le Draoulec accompagné de son entraîneur Tanguy Leglatin s’impose finalement sur Emile Henry, 895.
Pierre Chedeville et Paul Cloarec sur Blue Orange Game 887 ont connu comme tous les affres du petit temps et se félicitaient d’avoir bien navigué sur la deuxième moitié du parcours. Enfin, Germain Kerlévéo et Fred Duthil complètent le podium des séries, ravis eux-aussi d’avoir participé à cette nouvelle édition de la LorientBSM et d’avoir livré une si belle bataille.

Classement provisoire avant jury

Proto
865 Ian Lipinski/ Sebastien Picault – Griffon.fr
800 Erwan Le Méné/ Frederic Denis – Canopus
621 Vincent Busnel/ Laurent Mermod – Déphéméride III

Séries
895 Erwan le draoulec/ Tanguy Leglatin – Emile Henry
887 Pierre Chedeville/Paul Cloarec – Blue Orange Game
913 germain Kerlévéo/Fred Duthil – Technique Voile

source: Lorient Grand large

Be the first to comment

Laisser un commentaire