LORIENT BRETAGNE SUD MINI

La Lorient Bretagne Sud Mini lancera la saison mini 6.50 le 8 avril. Une première course importante, pour les skippers, en cette année de mini transat.

La Lorient Bretagne Sud Mini est la première course de la saison pour les skippers de la mini 6.50. Elle est courue en double sur 150 milles nautiques. Cette année est particulière en plusieurs points. Et le nombre d’inscrits et la liste d’attente en atteste.

60 bateaux dont 20 prototypes seront au départ de la course. Deux propos sont attendus, celui de Ian Lipinski évidemment, mais aussi le mini 6.50 Arkema, avec ses foils et toutes ses technologies. En série, Pierre Chedeville, Tom Dolan ou Erwan Le Draoulec vont profiter de l’absence des tenants du titre  pour marquer un grand coup dès le lancement de la saison.

A lire également :
Grand Prix de l’Ecole Navale, Championnat de France Monotypes Habitables

Se qualifier et montrer ses muscles

Si 2016 était une année de découverte pour les skippers qui venaient tout juste, pour la plupart, d’acheter leurs bateaux, l’état d’esprit a manifestement évolué pour cette édition : place à la compétition sur un support qu’ils maîtrisent désormais parfaitement. L’enjeu est double : boucler sa qualification pour la Mini-Transat et commencer à marquer les esprits de ces concurrents.

A ce tarif, l’expertise du co-skipper peut s’avérer un avantage incontestable. Les anciens de la Classe font leur retour en nombre. Ils viennent épauler leurs skippers respectifs, leur apporter leur connaissance du support, leur expérience, précieuse, de la stratégie et du parcours.
Anciens vainqueurs, marins de renom, afficionados de la Classe Mini, administrateurs, architectes  ou coaches ont répondu présent et la Lorient BSM rassemblera donc, les 8 et 9 avril prochain, une flopée de talents :
Lalou Roucayrol, Tanguy De Lamotte, Fred Denis, Fred Dhutil, Nicolas Boidevezi, Etienne Bertrand … le Mini6.50 est décidément addictif ; aucun d’entre eux ne dira le contraire, tant ils reviennent avec le même enthousiasme tâter du bout sur ces petits bolides.

A découvrir également :
Horta dans le rétroviseur