Pole jeunes champions à la Société Nautique de Marseille

Melchior Treillet

La Société Nautique de Marseille a décidé, il y a près d’un an, en parallèle de son pôle course qui rafle les trophées depuis plusieurs années en habitables, de constituer un Pôle de jeunes champions.

L’explication de Raymond Lamberti, le président de la SNM, de cette volonté sportive. “Nous devons penser à l’avenir. Et l’avenir, ce sont les jeunes. Nous avons donc décidé de nous tourner vers des espoirs de la voile et leur apporter un soutien conséquent afin qu’ils puissent réaliser leurs projets haut niveau. Ils visent ni plus ni moins que la Coupe de l’America, les JO 2020 et encore les Transats. Tous appartiennent à des structures d’entraînement performantes. Notre rôle consiste à leur offrir de bonnes conditions à la réalisation de leur projet…“

Ce qui signifie un soutien en terme de communication et d’image à promouvoir, un soutien financier et surtout un soutien pour les aider à trouver des partenaires financiers pour boucler leur projet.

A lire aussi :
Du nouveau pour la Classe Figaro Bénéteau

L’exemple de la semaine, Melchior Treillet

Le jeudi 8 décembre, à 19h,  Melchior Treillet à aux membres et à la presse, ainsi que son projet de participation à la Mini Transat 2017“.

Melchior Treillet possède un peu plus de la moitié de son budget, puisqu’avec son Nacira 755 amarré depuis quelques mois au ponton de la SNM, il a déjà fait le plus dur dans sa quête du Graal. Tout fraichement inscrit ce week-end (Au Nautic de Paris) à la Mini Transat 2017, ce jeune ingénieur de 29 ans présentera les contours de son projet, “un défi marseillais“ et en profitera pour lancer son opération de Crowdfunding “Objectif Mini Transat 2017“ via la plateforme MyGaloo, qui pourrait lui permettre de s’offrir, entre autres, une série de repas lyophilisés, des jeux de voiles pour cette traversée de l’Atlantique en solitaire… Cette course se déroule sur des mini 6.50, les plus petits bateaux (6,50m) de course au large, et elle a consacré, par le passé, la majeure partie des grands skippers français de course au large.

A découvrir également :
Pas de tour de monde pour Tanguy De Lamotte

Le Pôle Champions de la SNM est aussi constitué de :

Pierre Quiroga (Figaro II)

Laurent Camprubi (Figaro II)

Sandro Lacan (Diam 24/Flying Phantom/Laser Standard)

Antony Munos (Laser Stadard)

Lili Sebesi (49er FX)

Gabriel Skoczek (49er/Longtze/420)

Marc-Alexandre Bertrand (Mini 650)