Yannick Bestaven et Kito de Pavant, ensemble sur la Transat Jacques Vabre

© BRESCHI

Kito de Pavant et Yannick Bestaven navigueront à bord de l’IMOCA Bastide Otio, ex Initiatives Cœur que vient d’acquérir Yannick pour son programme Vendée Globe 2020.

Yannick Bestaven, après deux saisons très réussies en monocoque Class40 en 2014 et 2015, et une année 2016 consacrée à sa société Watt&Sea, a décidé de se lancer dans un nouveau projet en vue de participer au Vendée Globe 2020. Un challenge de haute volée, avec l’acquisition depuis peu du monocoque de 18,28 m l’ex Initiative Cœur mené par Tanguy de Lamotte.

Kito de Pavant, dont l’envie de naviguer, ne l’a jamais quitté après la perte de son bateau dans le dernier Vendée Globe, était à la recherche d’une nouvelle monture. Alors qu’il étudiait différentes possibilités, à une ou plusieurs coques, avec le soutien de l’ensemble de ses partenaires, Otio et Bastide Médical en tête, la solution est venue de Yannick Bestaven. L’un est à la recherche d’un bateau pour participer à la Transat Jacques Vabre 2017, l’autre vient d’acquérir un IMOCA et cherche des partenaires pour le Vendée Globe 2020. Le hasard fait bien les choses, Kito et Yannick se connaissent bien et auront plaisir à naviguer ensemble.

Lire également :
JÉRÉMIE BEYOU, sur Maitre Coq, troisième du Vendée Globe.

Deux skippers expérimentés dont les parcours s’entrecroisent

Début des années 2000. Yannick Bestaven a 29 ans lorsqu’il gagne la Mini Transat 2001. Kito de Pavant a 41 ans quand il gagne la Solitaire du Figaro en 2002. Si les deux skippers ne se connaissent pas encore, ils se font un nom dans le monde de la course au large.

En 2008, Yannick et Kito se lancent tous les deux dans leur premier Vendée Globe. Ils démâtent à quelques minutes d’intervalle après seulement un jour de course, victimes de la même tempête. De retour aux Sables d’Olonne, l’un peut compter sur le réconfort de l’autre. Un moment terriblement fort et émouvant qui restera gravé dans les mémoires. Les compagnons d’infortune rebondissent chacun de leur côté. Kito repart pour le Vendée Globe en 2012 puis en 2016. Yannick crée Watt & Sea, une société qui conçoit des hydrogénérateurs et équipera la majorité des bateaux au départ du Vendée Globe 2016 et de la Volvo Ocean Race 2017.

A voir aussi :
Martin Le Pape, nouveau skipper Macif

5 podiums, 2 victoires sur la transat Jacques Vabre

Entre temps, Kito et Yannick se sont souvent croisés sur des départs de courses. Particulièrement au Havre pour la Transat Jacques Vabre en 2007, 2011, 2013 et 2015. A eux deux ils cumulent 12 participations à l’épreuve, 5 podiums dont 2 victoires pour Yannick.
Ils ont aussi été concurrents dans la catégorie monocoque Class40 et se sont affronté pour la 3ème marche du podium à seulement 1h30 d’intervalle lors de la Route du Rhum Destination Guadeloupe 2014.

at libero quis, felis ut facilisis Phasellus ipsum elit.